Cette année 2017 la thématique de l’Institut du Patrimoine Wallon                       sélectionn "Voies d’eau, de terre et de fer. Patrimoines et Ravel"    
          
                     

Patrimoines de Freux 2017

musées de la venerie

  • Grey LinkedIn Icon

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Musée du Tram de Freux

  • Grey LinkedIn Icon

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Piscicultures de Freux

  • Grey LinkedIn Icon

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Patrimoines de Freux 2017

musées de la venerie

  • Grey LinkedIn Icon

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Musée du Tram de Freux

  • Grey LinkedIn Icon

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Piscicultures de Freux

  • Grey LinkedIn Icon

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Musée du Tram de Freux

Voies vicinales de Freux & Projet  "voies lentes"

   Conférences le samedi de Splingard Fleurore

  “Le tram et les métiers générés par lui à St-Hubert »

Tram  AR 149 à Freux Suzerain  en 1953

Avec l'aide du Cercle Art et Histoire de Libramont, monsieur Giboux Christian et monsieur Olivier Orianne nous allons pouvoir faire découvrir à la jeunesse l'ancienne voie du Tram qui allait de Poix -st- Hubert vers Freux et vers Libramont; Cette voie vicinale était devant l'école de Freux, il ne subsiste pas grand chose,Les photos et matériels didactiques que nous recevrons en prêt vont éveiller les souvenirs des habitants de Freux.Toute documentation sera la bienvenue dans ce musée du "Tram de Freux" vu l'éloignement et selon l'espace nécessaire ce sera soit dans l'école de Freux mais de préférence  dans la dépendances au cœur des activités.

 o_orianne@hotmail.com ; 0485136711

voie vicinale de Freux

Notre Dame de Beauraing

Dépendances  Ferme du Château

Ecole de Freux construite en 1879

Châteaude Freux

Monsieur Benoit Strepenne a fait un excellent compte rendu sur ce lien ferroviaire de Poix- Saint- Hubert Freux, on y décrit les lignes Paliseul, Bouillon, Pussemagne, Corbion Sugny, Sedan.Que de nombreuses épopées!.

 un numéro 02-2016  du bulletin sera présenté ce 19 nov  à St Hubert

 je  remercie monsieur Strepenne de partager les photos de tram .

 

Toute documentation ,cartes postales, tout pourra enrichir le "musée du tramway vapeur de Freux" lors des journées du patrimoine  en 2017 et inspirer les artistes pour des tableaux inédits

 

envoyer à info.artsdefreux@gmail.com

Bulletin 02-2016 numéro 8

extrait p 239-240-241 De Poix à Saint- Hubert en tramway vapeur -Benoit Strepenne

Extrait de " Si Freux m'étais conté" Le tram p 99

Deux lignes passaient à Freux.La ligne Libramont-Amberloup qui fut inaugurée en 1910 et la ligne Saint-Hubert-Freux inaugurée en 1914.La ligne Libramont-Amberloup avait trois arrêts à Freux: Freux Suzerain(Freson),Freux-Ecoles,freux-Menil(Gruslin).Les machines en service sur Freux s'alimentaient en eau à une prise située dans le bois de la Haie.L'hiver Maurice Robaye et son père, chauffaient l'eau dans une énorme cuve qui se trouve toujours à l'état de mitraille dans le bois.Les Freutois qui ont travaillé"au tram" sont Alphonse Robaye,Maurice Robaye,Walter Mathieu Arthur Bodelet,Maurice e René Henneaux..

Les équipes de travail se composaient: d'un mécanicien,d'un chauffeur et d'un garde.Chaque Personne avait un travail bien déterminé.Le machiniste dirigeait le convoi,le chauffeur alimentait la chaudière en combustible et en eau et le garde percevait le montant des voyages.

Dès 4h... les machines étaient allumées.A l'aide d'une torche de charpie imprégnée de pétrole,on  mettait le feu à un tas de fagots d'allumage qui se trouvait sur la grille.dès que le feu prenait vie,on le chargeait au mélange. Les hivers rigoureux ont laissé des souvenirs marquants aux équipes car les congères qui encombraient les voies leurs donnaient beaucoup de soucis. il fallait bien souvent  munir l'avant de la machine d'un chasse-neige et ce travail supplémentaire pur la machine avait pour effet de l'essouffler dans les côtes;ce qui laissait le personnel et les voyageurs dans des situations critiques et cocasses.La ligne St-Hubert fut donc inaugurée le 10 mai 1914 avec arrêts à Hatrival,la pisciculture de Freux (point de jonction avec la ligne Libramont-Amberloup et Freux -Suzerain. C'est

en 1954, que les voies furent enlevées et en 1957 qu'un service par autobus fut rétabli

 

 

 

 

 

 

une équipe de travail composée

de Maurrice Henneaux:chauffeur de Freux,

Gislain Magerotte:garde;(Tonny)

Raymond Macoir: mécanicien(Tonny)

 

 

 

 

 

 

 

Le casse croûte des ouvriers du tram

a l'arrièrre de gauche à droite :

Adelin Gillet (Tonny),

Walter Mathieu(Freux),

Alphonse Robaye(Freux)

A l'avant de gauche à droite:

Joseph Lassence(Moircy)

Auguste Paulus(Tonny),

x,

Raymond Badoux(Baconfoy)

Trajet du tram de Libramont à Amberloup  décembre 1904  Document de Christian Giboux
la fin du tramway à Freux p 258
 

 ASVi Asbl

 

 Le musée de Thuin, centre de découverte du vicinal,

un musée vivant retraçant l'histoire des chemins de fers vicinaux

rue du fosteau 2 a

6530 Thuin

musee@asvi.be

 contact Yves -Laurent Hansart

dimensions
longeur: 9.45 m(y compris butoir=8.50m
largeur :2.40 m°empattement 3.75 m(distance d'axe en axe des essieux)

Souvenir des  voies vicinales régionales

un film inédit sur le tram sera visualisé

une collection de trams miniaturisés sera présentée par le groupe"Saroulemapoul"

passage du tram dans le bois de Bernihet  et sur la route de  Seviscourt

Ravel & Projet de voie lente passant par Freux présentation par Remy Clément

Article vers l'avenir:Mobilité(2017)

Une Voie lente entre Libramont et Bonnerue

Sur proposition du ministre wallon de la ruralité, René Collin, le gouvernement wallon a approuvé l'octroi d'une subvention de 805.245,67 euros à la commune de Libramont-Chevigny pour la mise en oeuvre,dans le cadre de son Programme Communal de développement Rural(PCDR), du projet de création d'une voie lente qui reliera la Nord- Est de Libramont(près de la Haute école Robert Schuman) et le hameau de Bonnerue, siué à la frontière de la commune de st-Ode. Ce tracé permettra aux habitants des villages de Jenneville,Moircy, Freux et Seviscourt de rejoindre à vélo les établissements d'enseignement secondaire de la Haute Ecole ainsi que la gare de Libramont en toute sécurité.La voie lente reliera également la commune de Sainte-Ode afin de consolider le maillage cycliste en Centre Ardenne

 

Présentation  samedi 9 septembre du travail de fin d'étude de Fleurore Splingard

“Le tram et les métiers générés par lui à St-Hubert »

 

Je ne suis pas originaire de Saint-Hubert, je viens de la région de Charleroi. Pendant mes primaires j'ai eu plusieurs activités scolaires liées à la révolution industrielle minière et j'ai vraiment accroché sur cette étape de notre histoire! J'ai donc tout naturellement décidé d’étudier l'impact de la révolution industrielle sur la ville de Saint-Hubert lors de ma rhéto et plus précisément dans le cadre de mon travail de fin d'études.

Suite à ce travail, voici ma conclusion     :

Le 18 juin 1846, notre gouvernement donne l'ordre de construire la première ligne de chemin de fer reliant Bruxelles à Arlon. Cette nouvelle construction va engendrer en 1884-85, la création de lignes de chemin de fer vicinal afin de désenclaver les régions isolées de la province comme Saint-Hubert.

Le secteur de l'emploi est alors touché par ce changement car ce nouveau mode de transport va donner l'opportunité de voir apparaître de nouveaux métiers tels que machiniste ou employé au chemin de fer.

Mais, il va également attirer de nouveaux patrons du domaine industriel, comme Nestor Martin qui voient la possibilité d'un échange de marchandises, plus rapide mais surtout plus  étendu. De ces entreprises industrielles, un nouveau métier apparaît, celui d'ouvrier d'usine. Celui-ci apporte un renouveau aux métiers exercés jusqu'à présent.  Toutefois, ces nouvelles professions ne vont pas faire disparaître les métiers traditionnels tels que bûcherons ou scieurs qui continuent à être pratiqués ; ce qui est logique, car le bois reste un atout et une matière première très populaire pour la région.

La crise de 1929 va toucher le coût d'exploitation des communications qui devient trop onéreux pour ces jeunes industries qui fermeront une à une. Le chemin de fer vicinal continuera un moment pour le commerce du bois, mais son trafic réduit ne rapporte plus rien. Ce qui conduit tout naturellement à la démolition des voies.

Serpont, 5/10 6800 Recogne E-mail : fleu.splg  @gmail.com

et voici  le tram de Freux aux journées des patrimoines de Freux... 

 
Château de Freux

Quand ?

Dans un cadre exceptionnel, à mi-route entre Luxembourg et Bruxelles, au cœur des Ardennes, se trouve le « Domaine de Freux », né de la passion des jumeaux Auguste et Constant Goffinet.Ces deux frères, dont la famille est originaire de Neufchâteau, furent parmi les principaux conseillers et hommes de confiance du Roi Léopold II. Dès que leurs importantes fonctions au palais royal le leur permettaient, ils revenaient dans leur propriété de Freux où petit à petit, ils acquirent bois, prairies et zones humides.A force de travail et d'assèchement des marais ces lieux devinrent exceptionnels au point de compter une soixantaines d'étangs, entourés de prairies et de bois. De même, ils construisirent et rénovèrent de nombreux bâtiments en utilisant des pierres issues de carrières locales.Le château de Freux, leur demeure, voit plusieurs vallées y converger, offrant une vue magnifique.Au terme de dizaines d’années de travaux, les jumeaux Goffinet réussirent à réaliser un domaine d'envergure, à la fois sobre et majestueux, tirant profitde la beauté des lieux et de matériaux de qualité.Ce bel ensemble fut par la suite cédé à leur neveu, le Baron de Fierlant Dormer, dont les descendants en sont encore propriétaires.

Extrait de www.domaineduchateaudefreux.be

Les 8, 9 et 10 Septembre 2017

 

de 10h à 19h

diner & concert sur reservation

du Samedi 10 Septembre

 

 

Où ?

Château de Freux
6800 Libramont - Chevigny

 

 

Entrée libre

 

 

 

Exposition au Château de Freux.

Mobile : 0498/45.22.02

  6800 Libramont-Chevigny

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

Nous suivre